Multi-Services Rénovation

renovation a saint-constant

Les pour et les contre d’acheter une maison ou un condo

Est-ce préférable d’acheter une maison ou un condo? Si vous avez du mal à faire le bon choix, prenez le temps d’évaluer les avantages et les inconvénients de ces deux options.

Si vous cherchez la résidence de vos rêves, il y a fort à parier que vous trouverez aussi bien des maisons que des condos qui vous plairont. L’achat d’une maison est l’une des plus grandes dépenses de votre vie et il est important de prendre la bonne décision. Voici quelques facteurs clés à prendre en compte quand vous ferez votre choix.

Acheter une maison

Si vous pouvez vous permettre d’acheter une maison dans le quartier de votre choix, il s’agira alors bien souvent de la meilleure option.

Avantages

  • Statistiquement, les maisons prennent de la valeur plus rapidement que les condos et vous éviterez de payer des centaines de dollars par mois en frais de condo.
  • Quand vous êtes propriétaire d’une maison, c’est vous le patron. Toutes les décisions relatives à l’entretien et à la rénovation de votre maison vous reviennent.
  • L’espace est un autre avantage quand vous avez une maison.

Inconvénients

  • Si vous travaillez dans le centre-ville d’une grande ville, les prix des maisons peuvent être extrêmement élevés.
  • Vous devez vous occuper de l’entretien continuel de votre maison.

Vous voulez un jardin ou une cour pour vos enfants? Vous besoin de beaucoup plus d’espace de rangement pour toutes vos affaires? Si oui, alors une maison peut convenir à votre style de vie.

Acheter un condo

Les condos sont une excellente option si vous voulez vivre dans un quartier central, car le prix des condos peuvent paraître assez raisonnables en comparaison à celui des maisons.

Avantages

  • Les condos sont généralement situés à distance de marche des bureaux, des parcs, des restaurants et des boutiques.
  • Les condos sont parfaits pour les personnes au style de vie très chargé, car vous n’avez pas à vous soucier de l’entretien de votre maison. Tout est couvert par les frais d’entretien que vous payez chaque mois.
  • Certains immeubles de condos proposent même des équipements de luxe comme des piscines, des salles de sport et des spas.

Inconvénients

  • Vous avez déjà un prêt à rembourser, et en ajoutant les frais de condo, vous finissez par payer beaucoup plus pour un condo du même prix qu’une maison.
  • Dans un condo, toutes les décisions devront être prises avec les autres habitants de l’immeuble, et vous devrez souvent rejoindre un comité pour donner votre opinion et faire des suggestions.

Si vous vivez seul, que vous n’avez pas besoin de beaucoup d’espace de rangement, mais que vous avez besoin d’un côte pratique et de simplicité, alors vous feriez bien de miser sur un condo.

Avant de procéder au plus grand achat de votre vie, prenez le temps d’examiner tous les facteurs afin de déterminer lequel, entre le condo ou la maison, est fait pour vous.

 

Source : http://www.pagesjaunes.ca/trucs/les-pour-et-les-contre-dacheter-une-maison-ou-un-condo/

Cinq bonnes raisons de faire affaire avec un entrepreneur

Vous avez en tête l’idée de rénover votre demeure et vous vous demandez si vous devriez engager un entrepreneur pour réaliser vos travaux? Je vais vous donner cinq bonnes raisons de faire affaire avec un entrepreneur.

1. Sois-même ?

À première vue, l’idée de faire soi-même ses travaux de rénovation peut être emballante. Or, ce n’est pas tout le monde qui a le temps, les moyens et surtout les compétences pour le faire selon les normes en vigueur et les règles de l’art. Et ce, sans parler des risques d’accident liés à une exécution inadéquate des travaux.

Avant de vous lancer dans ce processus, posez-vous les questions suivantes :
  • Aurais-je le temps et la patience de mener à terme le projet?
  • Aurais-je les nerfs assez solides pour gérer les pépins qui pourraient survenir en cours de route?
  • Suis-je assez habile et compétent pour le faire?
  • Suis-je familier avec les normes et règles en vigueur?

Si vous répondez NON à une ou plusieurs de ces questions, vous devriez confier votre projet à un entrepreneur. Et quand je parle d’entrepreneur, je parle bien entendu d’un entrepreneur licencié à la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), et non d’un « bricoleur du dimanche » qui s’annonce sur Internet!

2. L’entrepreneur, un chef d’orchestre

Engager un entrepreneur, c’est pouvoir compter sur un professionnel qui saura coordonner efficacement toutes les étapes de votre projet. Celui-ci fera le lien et le suivi nécessaire entre les divers sous-traitants (électriciens, plombiers, etc.) afin d’éviter que les travaux faits par l’un empiètent, voire nuisent, aux travaux qui suivront.

3. L’entrepreneur, un réservoir à « contacts »

Lors des différentes étapes de réalisation de votre projet, il se pourrait que vous ayez besoin de rencontrer d’autres professionnels, par exemple un designer, un paysagiste ou un architecte. Vous n’en connaissez aucun? Demandez à votre entrepreneur! Au fil des ans, il se sera sûrement bâti un vaste réseau de contacts et il lui fera plaisir de vous en recommander un

En exigeant qu’une facture détaillée vous soit remise par votre entrepreneur, vous contribuez à lutter contre le travail au noir.

4. Engager un entrepreneur, c’est contribuer à la lutte contre le travail au noir

Vous souvenez-vous d’une annonce publicitaire montrant un particulier et un entrepreneur argumentant sur le fait d’avoir ou non une facture? Eh bien, voici un petit rappel : en exigeant qu’une facture détaillée vous soit remise par votre entrepreneur, vous contribuez à lutter contre le travail au noir. D’autant plus que vos travaux soient admissibles aux crédits d’impôt à la rénovation, comme le crédit RénoVert, vous devez fournir des factures et avoir engagé un entrepreneur avec licence.

5. Des recours en cas de pépin

Dans le meilleur des mondes, tout devrait rouler comme sur des roulettes : les travaux réalisés dans les temps, de façon professionnelle et selon les critères dont vous aviez convenus au départ. Toutefois, il se pourrait qu’un pépin survienne. Dans ce cas, vous aurez des recours… à la condition que votre entrepreneur soit bel et bien licencié. Si vous avez pris le risque d’engager un « bricoleur du dimanche », bonne chance pour la suite des choses.

 

Source : http://quebec.huffingtonpost.ca/francois-william-simard/faire-affaire-avec-entrepreneur_b_14816330.html

Prolonger notre crédit d’impôt Rénovert

 

Crédit d’impôt Rénovert

Ce crédit d’impôt à été établis temporairement au Québec pour favoriser la rénovation résidentielle écoresponsable.

Le but premier de ce projet :

Encourager les particuliers à réaliser des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable reconnus qui ont une incidence positive sur le plan énergétique ou environnemental.  

Montant en crédit d’impôt?

Le montant maximal du crédit d’impôt que vous pouvez demander à l’égard de votre habitation admissible est de 10 000 $.

Combien de temps ?

Malheureusement , nous n’avions qu’entre le 17 mars 2016 et le 1 avril 2017 pour effectué les travaux par un entrepreneur qualifié.

Nous voulons plus de temps!

À peine 1 ans pour en tirer parti. Beaucoup d’entrepreneurs et de personnes comme vous et moi pensent qu’il serait profitable de prolonger ce projet.

 

Pour plus d’information sur ce crédit d’impôt : Crédit d’impôt Rénovert

Bienvenue chez Multi-Services Réno

Bienvenue chez Multi-Services Réno, nous sommes une équipe familiale qui ce spécialise dans le domaine de la rénovation résidentielle et commercial. Nous ne sommes pas qu’une simple entreprise dans ce domaine, nous somme là pour vous conseillez et vous aidez tout au long du cheminement de votre projet qu’il soit gros ou petit.

N’oubliez pas que les soumissions sont gratuites. Contactez-nous par e-mail ou téléphone – info@multiservicereno.com | 514.915.0986

Au plaisir,

De toutes l’équipes Multi-Services Réno

Installation d’un plancher flottant

C’est quoi?

Le plancher flottant imite le bois franc, mais aucune couche de bois véritable n’est utilisée dans sa composition. Il s’agit plutôt d’une impression (photo), appliquée sur une couche de bois aggloméré, recouverte d’une couche protectrice. Ce type de plancher est stable et résistant, mais il ne peut évidemment pas être poncé.

Cela dit, ce type de revêtement de sol comporte de nombreux avantages. Facile d’installation, les systèmes « clic » permettent une pose sans l’intervention d’une équipe de professionnels –  à condition de posséder quelques habiletés en travaux manuels! De plus, il permet de créer l’effet chaleureux et organique du bois, mais à un coût abordable : il peut coûter jusqu’à 3 fois moins cher qu’un plancher de bois véritable!

Pourquoi plancher « flottant »?

Ce revêtement de plancher tient son nom du fait qu’il n’est pas fixé directement au sol, contrairement au plancher de bois franc, qui est cloué. Le plancher flottant est posé sur une fine membrane pare-vapeur, et ses lattes sont emboîtées les unes dans les autres.

Le plancher flottant : un revêtement mural?

Saviez-vous que le plancher flottant ne se pose pas uniquement sur le sol? De plus en plus, une tendance se fait remarquer en décoration : l’utilisation de plancher flottant sur les murs. Depuis sa création dans les années 1980, ce matériau a vu sa qualité s’améliorer considérablement. Les produits contemporains imitent à la perfection l’aspect du bois noble et peuvent donner un effet tout aussi spectaculaire sur les murs, et ce, à une fraction du prix.

Installation du plancher flottant

Étape 1

Entreprenez l’installation des planches dans un coin en plaçant le côté rainure vers le mur. Laissez toujours un espace d’environ 5/16 de po entre les planches et les murs. Aidez-vous des cales séparatrices. Commencez par installer trois rangs en suivant la règle 1, 1/3, 2/3. Cette règle signifie que la première planche du premier rang doit être pleine longueur, que la première planche du deuxième rang doit être à 1/3 de sa longueur et que la première planche du troisième rang doit être à 2/3 de sa longueur et ainsi de suite.

Étape 2

Fixez les planches ensemble en insérant en biais la rainure dans la languette. Poussez vers le bas afin que les deux surfaces soient à la même hauteur.

Étape 3

Pour ajuster et insérer les planches les unes dans les autres. Servez-vous d’un bloc d’ajustement conçu à cet effet. Pour prendre la mesure exacte de la dernière planche, tournez-la à l’envers. Placez la planche à côté de la rangée installée, de manière à ce que la languette repose sur l’autre languette. Pensez à laisser un jeu d’environ 8 mm (5/16 de po) au bout de la planche et faites une marque au dos. Pour éviter les éclats, sciez la planche à l’envers.

Étape 4

Usez d’une barre de pose et d’un marteau pour serrer les joints aux murs et aux portes. Installez les rangs jusqu’à ce qu’il reste au moins 8 po de membrane libre. Cet espace servira à fixer les bandes de membrane suivantes.

Étape 5

Déroulez une seconde bande de membrane le long de la première et découpez-la à l’aide d’un couteau utilitaire. Assurez-vous que le rabat de chevauchement suit la première bande et que les extrémités remontent contre les murs. Retirez la pellicule blanche sur la bande autocollante. Posez le rabat complètement sur la première bande et pressez afin de maintenir le tout en place.

Un plancher de bois franc , un choix écologique!

Le plancher de bois franc est un bon choix environnemental. Étant une ressource naturelle, le bois est aussi renouvelable que recyclable. Comme il s’agit d’une matière pure, les procédés de fabrication de couvre-planchers en bois sont souvent beaucoup plus écologiques que d’autres types de revêtements de sol.

Parce que le bois n’amasse pas de poussière et autres substances allergènes, plusieurs associations s’accordent à dire que le plancher de bois franc est le choix écologique parfait dans une maison, limitant le besoin de produits nettoyants pouvant être nocifs pour l’environnement.

Des essences telles que le liège n’impliquent aucune coupe d’arbre, tandis que d’autres telles que le bambou se renouvellent rapidement.

Installation d’un plancher de bois franc

Le bois franc est un matériau noble qui confère une chaleur et une élégance naturelles à n’importe quel plancher. Que ce soit dans un décor exotique, champêtre ou moderne, la beauté naturelle des planchers de bois franc crée un effet harmonieux qui s’adapte à toutes les préférences.

Intemporel, le bois franc rehausse la valeur de votre résidence en lui apportant un cachet inégalé. Comme il peut être sablé et reverni, il pourra rester en place pour plusieurs dizaines d’années. Il n’est toutefois pas recommandé pour des installations au niveau du sol ou dans les salles de bain.

Étape 1

À l’aide d’un cordeur traceur, tracez une ligne perpendiculaire à 3/4 de po de plus que la largeur de la latte de bois. Cette ligne vous servira de guide afin de toujours rester en ligne droite. Cette mesure n’est valable que si vous installez des quarts-de-rond. Placez la latte de bois dans un coin, sur le bord du mur en laissant un espace de 3/4 de po au mur et de 1/4 de po à l’extrémité. Suivez la ligne directrice tracée précédemment. Toutes les planches de la première et de la dernière rangée doivent être fixées au sous-plancher à l’aide de clous de finition. Percez des avant-trous à 2 po des extrémités et ensuite à tous les 6 po. Il est préférable de choisir des planches droites et longues pour la première rangée étant donné que vous devrez les clouer à la main. La cloueuse ne peut se rendre si près du mur.

Étape 2

Si vous n’installez pas de quarts-de-rond, mesurez l’épaisseur de la plinthe et soustrayez 1/8 de po. À cette mesure, ajoutez la largeur de la latte et tirez une ligne de référence au sol. Référez-vous au plan pour visualiser ce principe. Ainsi, cette plinthe cachera l’espace d’expansion nécessaire du bois.

Étape 3

Clouez les lattes à l’aide de clous de finition et chassez la tête des clous. Chacune des lattes doit être fixée à l’aide d’au moins deux clous.

Étape 4

Percez des avant-trous en biais au-dessus de la partie mâle (languette) tous les 6 po. Ensuite, fixez des clous torsadés. Chassez la tête des clous. Au moyen de bouche-pores, comblez les trous qui ne seront pas couverts par la plinthe ou par le quart-de-rond.

Étape 5

Mesurez et coupez la dernière latte de la rangée à l’aide d’une scie à onglets en laissant toujours un espace de 1/4 de po à l’extrémité. Puis, fixez la seconde rangée en utilisant la section restante de la coupe précédente. Celle-ci doit être d’au moins 6 po de plus ou de moins que la latte utilisée dans la rangée précédente afin d’éviter que les joints ne s’alignent. Vous pouvez installer les rangées suivantes à l’aide de la cloueuse à bois franc et du maillet approprié à l’exception des deux à trois dernières rangées qui seront posées manuellement. Terminez la dernière rangée en fixant les lattes tout comme la première, à l’aide de clous de finition le long du mur.

Les bonnes raisons de choisir un couvre-plancher en vinyle

Les bonnes raisons de choisir un couvre-plancher en vinyle

Le vinyle est un choix de couvre-planchers populaire depuis plusieurs années. Il possède de nombreux avantages qui en font une option de choix pour un plancher résidentiel ou commercial.

Polyvalence

Le procédé de fabrication d’un couvre-plancher en vinyle permet de reproduire à peu près n’importe quelle surface, fini et couleur. Les avancées technologiques en impression permettent maintenant d’imiter à la perfection l’apparence et la texture de composantes naturelles telles que la pierre, le bois et l’ardoise. Le format modulaire des carreaux et planchettes permet d’alterner les motifs pour créer des décors originaux et uniques.

Facile à installer

Autrefois uniquement disponible en rouleaux de longues feuilles, ce type de couvre-plancher a beaucoup évolué au fil des années et est maintenant offert sous des formats beaucoup plus faciles à installer. Que ce soit en rouleaux, carreaux ou planchettes, les couvre-planchers en vinyle se posent facilement et rapidement dans toutes les pièces de la maison. Les systèmes d’installation « à clic » des planchettes de vinyle sont particulièrement simples à utiliser et permettent d’éviter l’usage de colle et autres produits lors de la pose d’un plancher de vinyle.

Durable et simple à réparer

Pour offrir un maximum de durabilité, un revêtement de plancher en vinyle est composé de plusieurs couches dont une couche d’usure en uréthane pour une résistance maximale aux égratignures. S’ils sont endommagés, les carreaux et planchettes de vinyle sont faciles à remplacer. Il est d’ailleurs recommandé de conserver quelques tuiles supplémentaires lors de l’installation.

Résistant à l’eau

Le plancher en vinyle offre une très grande résistance à l’eau et en fait un matériau de choix pour des pièces telles que la cuisine, la salle de bain et le sous-sol.

Peu d’entretien

Les planchers de vinyles sont très faciles à nettoyer. Un coup de balais ou d’aspirateur suffit à l’entretien régulier de votre sol. De temps à autre, on peut passer la serpillière avec de l’eau tiède et un détergent neutre pour un nettoyage plus en profondeur.

Confore

Souple et chaleureux, le vinyle est confortable sous le pied et est moins froid que les surfaces naturelles telles que le bois ou la pierre. De plus, il offre une certaine isolation acoustique, en atténuant notamment le bruit des pas et autres impacts sur le sol.

Économique

Comme ses coûts de production sont moins élevés, le vinyle est une option généralement plus abordable que des matériaux naturels, dont on peut d’ailleurs retrouver des reproductions assez convaincantes en planchettes ou carreaux de vinyle.

Pourquoi choisir de la céramique ?

POURQUOI LA CÉRAMIQUE ?

Parmi les matériaux de recouvrement pour les planchers, la céramique se distingue par sa résistance à l’usure et son entretien facile. Ayant traversé de nombreuses modes, la céramique s’éclate aujourd’hui dans toutes les tendances. De la céramique mexicaine traditionnelle jusqu’à la mosaïque, le choix de style et de couleurs n’a jamais été aussi grand. Toutefois, le choix du produit devrait se faire judicieusement.

LES AVANTAGES DE LA CÉRAMIQUE ENVERS LES AUTRES TYPES DE COUVRE-PLANCHER SONT INDÉNIABLES.

Notons les plus importantes :

  • Durabilité – un carreau de céramique installé adéquatement sera supérieur et survivra à presque tout autre revêtement de sol conçu pour le même usage. De plus, il résistera à l’eau et à l’humidité.
  • Facilité d’entretien – les carreaux de céramique sont essentiellement un matériau à entretien minime. Toutefois, même les carreaux vitrifiés sont quelque peu poreux et nécessitent de l’entretien et de l’attention, en particulier dans les zones très achalandées.
  • Écologique – les carreaux de céramique sont fabriqués à partir de matériaux naturels et ne retiennent pas les odeurs, les allergènes ou les bactéries.
  • Beauté et polyvalence – la technologie de fabrication moderne de la céramique a engendré un nombre quasi illimité de couleurs, de formats, de styles, de formes et de textures qui vous permettront de faire ressortir votre style personnel ou d’opter pour une allure discrète ayant un attrait plus universel qui vous aidera à ajouter de la valeur à votre foyer.
  • Résistance au feu – les carreaux de céramique ne brûlent pas et n’émettent pas de fumées toxiques. Même les poêles ou plats chauds ne feront pas roussir ou fondre la surface d’un carreau de céramique vitrifié. Cela peut être rassurant si vous cuisiniez beaucoup.

Les differents grades de céramique

Saviez-vous que ?

Saviez-vous qu’il existe plusieurs grades de céramique ? Classées selon une échelle de 1 à 5,5 représente la tuile la plus résistante, les céramiques de grade 1 et 2 sont recommandées exclusivement pour un usage mural. Les tuiles de grade 3 sont idéales pour les endroits d’achalandage léger comme les murs et le plancher d’une salle de bain. Enfin, les céramiques de grade 4 et 5 peuvent être utilisées pour tous les murs et les planchers d’une résidence ainsi que pour un usage commercial allant de léger à moyen.